L’assurance vie : un contrat d’épargne possédant de nombreux attraits

Rente pendant sa vie active

Il est possible de distinguer aujourd’hui plusieurs moyens de faire travailler ses économies, et il est vrai que l’assurance vie est une possibilité vraiment rentable. Elle se définit comme un produit financier disposant des caractéristiques d’un compte épargne : elle est en mesure de nous permettre de profiter d’une rente après de sa vie active, ou de mettre en place un pécule que l’on aura l’opportunité de léguer à ses successeurs à sa disparition.

Pourquoi faut-il fusionner assurance vie et SCPI ?

On remarque que les SCPI et cette épargne sont souvent associées, cela permet d’additionner leurs multiples avantages.

C’est vis-à-vis de tout ce qui touche aux investissements locatifs, que les SCPI sont utilisées, puisqu’il s’agit des sociétés civiles de placement immobilier.

En utilisant ensemble SCPI et assurance vie, on aura la chance de profiter d’un allègement fiscal concernant les revenus locatifs, et bien que cette utilisation conjointe soit risquée, elle est malgré tout très appréciée.

Faire connaissance avec cette épargne

Les modalités fiscales vraiment intéressantes de l’assurance vie représentent un atout supplémentaire évoqué par les clients. Pour tout ce qui touche à l’impôt, ce n’est que la quote-part de la plus-value qui est imposée, et exclusivement si le capital est retiré, ce qui clôturera automatiquement l’assurance vie.

Ce compte épargne peut être de diverses natures, et il n’existe pas véritablement de contrat qui soit meilleur : qu’elle soit multisupports ou monosupport, le but est que tous les adhérents trouvent un contrat qui soit en adéquation avec leurs possibilités.

Pour une somme de moins de 152.500 Euros, aucun droit de succession ne sera prélevé. Puis jusqu’au plafond de 700Keuros, on disposera d’une imposition réduite de 20%.

L’assurance vie ne dispose d’aucun plafond. De plus, on pourra demander un rachat de son assurance vie, selon les fluctuations du marché.